27 mars 2011

Jiaozi au porc, chou et gingembre


                  - Durée totale : 2 heures et plus
                    C'est assez long, mais ça vaut le coup!
                  - Préparation : 60 min
                  - Cuisson : 5 à 7 min par fournée
                  - Repos : 30 min au minimum
                  - Nombre de jiaozi : 30


Lorsque je suis passée sur le blog de Macaronette et Cie, j'ai tout de suite été sensible à sa recette de Jiaozi,  marqués par l'authenticité de l'empreinte du voyage.

Sans doute aussi et plus tristement que l'actualité de ces derniers jours m'a influencée à cuisiner des saveurs venues d'Asie.

  
  
Dans tous les cas, je n'avais pas envie de rater ce premier essai. Après un passage éclair à l'Eurasie (le temple des produits exotiques à Bordeaux), je suis rentrée avec la volonté de faire honneur à ce plat et de ne pas avoir trop honte ensuite de ce que j'en aurais fait.
  


Les Jiaozi sont des raviolis dit "chinois" ou "pékinois", farcis avec de la viande, des crevettes ou des légumes.
Il serait l'ancêtre des raviolis de toutes sortes.
On peut les déguster bouillis, frits ou à la vapeur.
C'est l'aliment traditionnel par excellence dans le Nord à l'occasion de la Fête du Printemps ou Nouvel An chinois).
Les wontons ont une peau plus mince, plus transparente et sont habituellement servis en bouillon.

Leur forme et leur contenu varient selon les régions et les familles et cela n'est pas dépourvu de sens. Par exemple, s'il ressemble à un lingot d'or, il est censé symboliser la fortune.


Je ne vais pas m'étendre le sujet, car il y a plein d'autres sites qui en parleraient mieux que moi, qui ne suis par ailleurs jamais allée en Chine. Parmi eux, j'ai notamment picoré bon nombre de conseils chez Philippe Wang, qui propose une leçon de cuisine détaillée et m'a semblé en plus d'être pertinent,  très pédagogique pour la novice que je suis.


Donc la recette que je vous propose est un croisement entre le blog de Macaronette et Cie, le sien et mon inspiration du moment.

Au vu du résultat obtenu, c'est sûr que je recommencerai l'expérience et cette fois-ci pourquoi pas avec des crevettes. L'avantage de cette recette réside aussi dans la possibilité de préparer une grande quantité de jiaozi à l'avance, de les pré-cuire, puis de les congeler. Le moment venu (en particulier dans les jours de paresse), vous n'aurez plus qu'à les sortir du congélateur et de les laisser se réchauffer tranquillement, avant de les recuire brièvement selon votre goût.


Accompagné de quelques nouilles sautées ou de légumes grillés, c'est un régal!


   
- 240g de farine
- 100g d'eau

- 500g de viande de porc (ici des côtes de porc désossées)
- 1/3 de chou chinois (plus ou moins selon votre goût)
- Huile de sésame
- Gingembre frais (un petit morceau)
- Sel
- Ciboule (1 botte)
- Ail chinois

- Vinaigre de riz (je n'en ai pas mis) 




- 1 petit citron vert (ça c'est mon imagination)
- Sauce piquante (Sweet Chili Sauce) ou un peu de pâte de piment
- Graines de sésame noir


En accompagnement, j'ai servi du riz japonais à sushis (aux grains plus gros et un peu collant qui se marie bien avec les grillades), idéal pour manipuler des baguettes. 


Commencer par préparer votre farce
 
Mettez à disposition tous les ingrédients dont vous aurez besoin, pour éviter d'oublier d'en intégrer (ce qui fut mon cas). Au départ, je pensais faire moitié de crevettes et de viande de porc.
Dans l'empressement, je ne ferai que ceux à la viande!


Et ne lésinez pas sur le couteau! J'ai souris quand j'ai lu ce que Philippe Wang écrivait en introduction de la recette, en précisant qu'elle pouvait être dangereuse. J'ai mieux compris au bout de 30 minutes, après avoir dû émincer toutes sortes d'aliments (et surtout le plus délicat, le chou).

1. Sur un plan de travail dégagé, émincer la viande progressivement. Ne cherchez pas à faire des morceaux trop petits tout de suite. Émincer moyennement, puis reprendre les morceaux et tailler de plus en plus petit. Réserver.

2. Nettoyer votre planche et faites de même avec l'ail chinois, puis la ciboule (en mettant les bulbes de côté). Vous les découperez en suivant. Continuez ainsi avec 1/3 du chou.

3. Dans un grand saladier, mélanger  chou, ciboule et ail émincé. 
Mettre de côté. 

4. Émincer un morceau de gingembre frais (3 cm) que vous rajouterez à la viande en malaxant. Arroser avec le jus d'un citron vert, rajouter le sel. Puis mélanger à l'ensemble précédent. Arroser de sauce soja (2 à 3 cuillères à soupe, à doser selon votre goût).

Vous pouvez aussi lier votre farce avec un oeuf et parfumer avec un peu d'alcool chinois ou de vin blanc.

5. Faire une boule et recouvrir de film alimentaire avant de glisser au frais. Dans mon cas, cette petite farce va mariner toute une nuit et durablement imprégner les saveurs!






Préparer votre pâte à Jiaozi

6.Mélanger progressivement l'eau à la farine que vous tamiserez. Rajouter deux pincées de sel et deux bonnes cuillères à café d'huile de sésame. Malaxez. Vous devez obtenir une pâte assez lisse qui ne s'effrite pas. Faites une boule et laissez la reposer 30 minutes en couvrant. 

Je vous avoue que j'ai laissé reposer une nuit également, à température ambiante, en remettant ainsi au lendemain ce que je ne pouvais faire le jour même, après une journée de travail éreintante.  


Le lendemain, la pâte avait gonflé et séché un peu. Il a fallu réhumidifié légèrement. C'est une étape que vous n'aurez pas à faire!
Pour la pâte, j'ai procédé au feeling. Mais je vous conseille de suivre la méthode ci-après pour obtenir des jiaozi le plus homogène possible (mes premiers essais étaient plus gros, puis je les ai affinés au fil de la pratique). Le résultat est loin d'être parfait visuellement, mais le goût était au rendez-vous!

7. Sur un plan fariné, roulez la pâte de façon à en faire un boudin (3 à 5 cm de diamètre). 
 
8. Puis découpez à la main ou au couteau des rondelles (2cm environ). Étalez au rouleau pour obtenir un cercle fin. Je ferai des ronds ovales (disons 9 sur 11 cm). Car j'avais choisi dès le départ fermer mes Jiaozi en étoile, plutôt qu'en demi-lune. Le blog de Macaronette et Cie vous le montre très bien ICI.


Procéder ainsi jusqu'à épuisement de la pâte et servez-vous des chutes si besoin.

9. Lorsque vous êtes satisfait de vos cercles, remplir au centre avec un peu de farce (1 c. à c.). Puis refermer, soit en demi-lune, soit en étoile, comme les miens. Rabattez deux extrémités vers le milieu, pincez et repliez la pâte de bord à bord, avant de joindre l'autre extrémité. J'ai consolidé les bords en ramenant un peu de pâte au moment de pincer. Puis j'ai strié les bords au couteau, pour décorer et assurer une fermeture plus hermétique.

10. Faire chauffer une poêle anti-adhésive avec un peu d'huile. Déposer autant de Jiaozi que possible et laisser frire 1 à 2 minutes au maximum, sans laisser brûler. Puis arroser d'eau (20 à 25cl pour une grande poêle et plutôt 15cl pour une petite). Laisser cuire à feu moyen jusqu'à évaporation complète.


Servir aussitôt avec un peu de sauce soja mélangée à du vinaigre de riz (comptez 2/3 et 1/3) ou de la sauce soja mélangée à un peu d'huile de sésame et de pâte de piment. Vous pouvez aussi rajouter des herbes aromatiques hachées.


Faites-vous plaisir avec des Jiaozi qui vous ressemblent!
 
Bon week-end à tous!


Rendez-vous sur Hellocoton !

18 commentaires:

Gloria a dit…

Je aime cette recette, look amazing and yummy!! gloria

Rosa's Yummy Yums a dit…

Tes jaozi sont superbes! J'adore cette spécilaité chinoise. Miam!

Bises,

Rosa

Nadji a dit…

J'avoue que jusqu'à présent, j'ai acheté les raviolis prêts.
J'adore en manger.
Ta recette m'encourage à en faire maison. Ils semblent délicieux.
Bon dimanche et à très bientôt.

pierre a dit…

un vrai délice oriental !!pierre

Juana a dit…

OOOOOH!!! es una receta sin duda trabajosa, Me rio de imaginar el trabajo cortando y cortando!!! :), pero sin duda hay que hacerla..siempre he querido, pero no me he lanzado..pero en vista de tus maravillosos resultados..afilaré mis cuchillos y me lanzaré a picar y picar!!!
Me ha encantado tu receta..me encanta tu blog!!! :)
Gracias por ser tan amable con migo!
Besitos!

valerie de familyblog a dit…

très jolie recette
bon dimanche
val de familyblog

clquipopotte a dit…

Waouhhhh ...Premier éssai bien réussi!!!
Qui donne envie de tenter le coup !!!
Belle soirée ...

♥♥♥

Macaronette a dit…

Merci du clin d'oeil.
J'aime beaucoup la version au choux chinois. J'en fais une aussi avec des crevettes... et quelque soit le goût c'est trop bon.
merci aussi du lien vers le site de Philipe Wang, il est en effet très intéressant.
Bises et bonne semaine

Brigitte a dit…

Une belle recette bien élaborée et qui devait être succulente! Je retiens.
Bises et merci

Christel a dit…

Merci pour ce joli voyage gourmand terriblement tentant! Belle journée. C

Mama Yéti a dit…

@ Gloria : merci de ta visite! A bientôt dans la Canela kitchen. Bises

@ Rosa Yummy Yums : merci Rosa et bon début de semaine!

@ Nadji : coucou! Essaie donc! Tu verras ça n'a rien à voir! Saveurs et épices à adapter selon les goûts de chacun. Moi aussi j'avais pour habitude de les acheter tout fait.Mais je crois bien que c'est bel et bien fini là...

@ Pierre : oh merci! Je n'ai pas trop à rougir de mon 1er essai alors ;-) A bientôt pour partage de recettes.

@ Juana : oui c'est vrai, c'est un peu long et fastidieux, mais je ne regrette pas! Il faut savoir se donner un peu de mal en cuisine pour se faire du bien ;-) Bisous ma belle

@ Valérie : c'est gentil! Ton gâteau d'anniversaire est splendide. Merci au passage pour la recette du sucre vanillé!

@ Clquipopotte : merki ;-) Lance toi dans l'aventure. Bon lundi!

@ Macaronette : oh coucou! Contente que cela te plaise, ton blog m'a bien inspirée. A très bientôt! Bises

@ Brigitte : une recette étape par étape qui peut être faite en famille, à quatre mains ou avec les enfants pour la confection des Jiaozi seulement (pas pour hacher évidemment :)

@ Christel : merci à toi d'être passée par ici! A bientôt dans ta cuisine!

~Lexibule~ a dit…

Quel Bonheur cette jolie recette!! Tes photos valent mille mots;) Bon lundi ma belle amie et Merci pour ce délicieux Partage;)xxx

Elodie a dit…

Superbe!
J'essaye bientôt!

Mama Yéti a dit…

@ Lexibule : à bientôt ma belle, à ta table des délices. Bises

@ Elodie : merci de ta visite! Et bonne cuisine alors :)

gourmandelise a dit…

Quel délice ces petites choses!!

Chris a dit…

Une chouette recette pleine de parfums pour vaoyager !
A bientôt

chef cuistot a dit…

Et tu as fait ta pâte!!! Ben dis donc, bravo! Surtout qu'ils sont bien beaux pour une première.

stef de fla a dit…

Ils sont très jolis et j'aime bien leur garniture

over-blog.com