22 août 2010

Bouchées croquantes au pralin, ganache au thé vert et chocolat blanc




                             - Durée totale : 40 min (hors repos)                                            
                             - Préparation : 30 min

                             - Cuisson : 2 x 5 min (10 min)
                       
                             - Repos : 24 heures + 60 min

                             - Nombre de bouchées : 15/18

Vous connaissez tous les rochers dorés aux noisettes, qui ornent en pyramide nos rayons à Noël, mais vous ne connaissez pas encore les yéti bouchées au chocolat blanc et thé vert, roulés dans du pralin ?

Après une expérience de truffes ratées cette année où j'avais honteusement sacrifié une fève tonka, je me relance dans l'aventure avec une plus grande mesure des choses cette fois-ci.
Sans formation, ni technique particulière, mais juste un peu de curiosité bien placée, on arrive à faire de petits miracles pour ses proches.



Et pour ce qui est de l'inspiration, je l'ai trouvé très simplement chez Bulle (dont je vous recommande chaudement le blog qui est un ode aux sucreries maison!!). Bien qu'il ne soit plus mis à jour par son auteure (simplement parce qu'il a pris une pause définitive dans un tournant de vie), il reste néanmoins une belle référence pour les novices en matière de chocolat notamment. Je suis sûre que vous prendrez le temps d'aller le visiter, si toutefois votre gourmandise ne vous y avait pas encore poussés jusqu'ici...

Les puristes ne seront sûrement pas contents : c'est vrai qu'il a fait très chaud dans le Sud ces derniers jours (pas des conditions idéales pour normalement travailler du chocolat), c'est vrai aussi que je n'ai pas nécessairement tous les outils ou  ingrédients  de luxe (gants en latex, chocolat de couverture, glucose, etc.).
 
Pourtant j'ose [que dis-je ?], je m'empresse de partager avec vous cette petite trouvaille qui a l'air de faire l'unanimité dans mon entourage! 
En plus, on m'a dit qu'ils étaient bien meilleurs que les "Fé-re-re".

Allez, pas la peinde de tourner en rond avant de se jetter à l'eau et d'essayer d'y résister!

Une petite bouchée et ça repart!!

Thé vert + chocolat blanc=du bonheur en bouche






Cette recette participe au concours

 Pour plus d'infos, cliquez ICI.

Du 1er au 31 octobre 2010 
 



- 180g de chocolat blanc pâtissier (pour la ganache)

- 1 c. à c. de thé vert
- 100ml de crème semi-épaisse (18%)
- 35 carrés de chocolat blanc pâtissier (pour le nappage)
- 120g env. de pralin
- Noisettes décortiquées (15 à 18)



1. Dans une casserole, faites chauffer la crème. A légère ébullition, rajouter la cuillère à café de thé vert. Remuer. Certains rajoutent du beurre, mais je n'en ai pas mis, je trouve que le chocolat blanc est assez gras comme ça.

2. Retirer du feu et écraser l'ensemble du thé à la spatule en bois en raclant bien sur les bords.


3. Rajouter le chocolat en carrés subdivisés grossièrement.

4. Remettre sur le feu et laisser fondre à feu doux (Th.1). Le chocolat ne doit surtout pas brûler. Quand les carrés n'offrent plus de résistance, éteindre le feu et laisser finir de réduire en remuant à la spatule.


5. Laisser refroidir à l'air libre avant de mettre au réfrigérateur (toute une nuit dans mon cas).
6. Le lendemain, sortir la ganache du frais : elle se sera solidifiée. Faire de petites boules (doser avec une "généreuse" cuillère à café). Roulez-les dans vos mains rapidement et insérer une noisette au centre. Refermer et rouler.


Disposer sur une plaque recouverte de papier de cuisson. et procéder ainsi jusqu'à épuisement complet de la ganache. Réserver au frais 60 minutes minimum ou au congélateur [je n'ai pas essayé, mais cela se pratique paraît-il ;-].

7. En parallèle, faites fondre à feu bas le reste de chocolat blanc (l'équivalent d'un peu moins d'une plaque entière). Attendre qu'il tiédisse un peu hors du feu. Puis dans une assiette plate, verser le pralin.

8. Tremper chaque boule de chocolat au thé vert dans le nappage de chocolat blanc refroidi. Aidez-vous de la cuillère en bois pour recouvrir et la sortir [et n'avoir ainsi quasiment pas à la manipuler, ce qui ferait rapidement monter la température et rendrait le façonnage beaucoup plus délicat].

9. Enrober ensuite la bouchée dans le pralin, en la faisant progressivement rouler sur les côtés déjà imprégnés. Quand toute sa partie est recouverte, vous pouvez la façonner à nouveau rapidement dans vos mains.

Dresser sur une assiette recouverte de papier sulfurisé l'ensemble des bouchées. Puis mettre au frais une dernière fois, avant de déguster.


Quand la couche extérieure devient dure (testez du bout du doigt) et que vos bouchées gagnent en densité, lâchez-vous, c'est prêt à être dévoré!

Je ne me lasse pas de cette couleur de thé!
Sans parler de l'odeur subtile et poudrée qui s'en dégage!

Rendez-vous sur Hellocoton !

20 commentaires:

Victoria a dit…

C'est tout comme si tu avais réalisé cette petite douceur juste pour moi! C'est que, j'adore le thé vert sous toutes ces formes et le chocolat blanc alors, je suis déjà certaine que tu t'es régalée :)

Bon week-end!

Brigitte a dit…

Elles ont été crées avec amour ces friandises!
Bonne régalade;)

juana a dit…

Oh!,preciosas dulzuras. Adoro todos sus ingredientes!
Besos!

Isma a dit…

Des bouchées très originales ! bon dimanche

Samira a dit…

C'esy avec joie que je découvre ton magnifique blog et tes superbes recettes!!

Madame Anne a dit…

Wow!! C'est donc bien beau la couleur!!! mioum xxxxx

Clemence a dit…

très gourmand et super joli !

pierre a dit…

tres jolie couleurs et bien photographié bravo Pierre

Heart Of Wild a dit…

Ces gourmandises ont l'air parfaitement délicieuses, avec le thé vert ce doit être aussi bon qu'original !

lucy a dit…

complimenti per la ricetta e per l'esecuzione, veramente impeccabile da chef!

Séverine a dit…

Très jolie et sur ca doit être super bon!

Mama Yéti a dit…

ø Victoria : oui spécialement pour toi! Et un peu pour les autres aussi :) Le mélange thé vert est vraiment subtil.

ø Brigitte : un amour de yéti! Merci.

ø Juana : gracias por tus visitas. Besos!

ø Isma : merci!!

ø Samira : contente que cela te plaise. Du coupe je découvre le tien, plein de belles gourmandises!! A bientôt.

ø Madame Anne : tu aimes le vert alors ?

ø Clemence : merci de ta visite!

ø Pierre : oh! Cela me fait plaisir

ø Heart of Wild : oui elles le sont vraiment ;-)

ø Lucy : dei complimenti che mi vanno diritti al cuore grazie

ø Séverine : merci de ta visite! A bientôt

veb a dit…

Comment ai je pu laisser une pareille douceur faite de matcha-praline, là devant ma tite salade du midi et ma misérable pomme je suis en train de me dire, est ce que j'ai tout dans mes placards, voici la question qui me taraude à l'instant T, comme quoi certains midi vaut mieux sortir se balader au lieu de baver devant pareille gourmandise. Bien cordialement

Chris a dit…

Huummm j'adore l'association matcha-choco blanc...et avec le pralin, ça doit être une tuerie !
A bientôt

Kim a dit…

Ces bouchées semblent tout à fait délicieuses! J'aime bien l'association du pralin et du thé vert!

Rosa's Yummy Yums a dit…

Mmmhhh, quelle gourmandise! Un délice!

Bises,

Rosa

Mallo a dit…

Que du bonheur !!
Merci pour ce délicieux instant sucré.

chef cuistot a dit…

Moi je les adore et je salue ton travail. Çà n'a pas dû être évident à préparer.

Ness a dit…

C'est vrai qu'ils étaient jolis tes chocolats ^^

Je suis une fan du matcha / chocolat blanc... la couleur est à tomber et c'est troooooop bon!!!

Emi a dit…

Elles sont très jolies tes bouchées!

over-blog.com